Comment planifier son roman efficacement ?

Dans son ouvrage 2k to 10k : Writing Faster, Writing Better, and Writing More of What You Love, Rachel Aaron explique comment elle a réussi à écrire plus vite en passant 2 000 mots à 10 000 mots par jour, et cela en grande partie grâce à la façon dont elle planifie ses romans.

La structure Save The Cat

La méthode Save The Cat a été popularisée par Blake Snyder dans son livre éponyme où il livre toutes les étapes pour écrire un scénario de blockbuster. Cette structure s’applique également très bien aux romans, c’est pourquoi elle a été adaptée par Jessica Brody dans un autre ouvrage pour l’axer plutôt sur l’écriture de fiction.Lire la suite « La structure Save The Cat »

Travailler ses antagonistes

Des antagonistes peuvent être marquants, tout comme ils peuvent être tout à fait oubliables. Bien souvent, l’une des raisons pour lesquelles un antagoniste ne fonctionne pas est parce que sa motivation n’a pas été assez travaillée. Mais cela peut aussi être lié au fait qu’il n’est pas assez bien caractérisé, qu’il a une psychologie bancale,Lire la suite « Travailler ses antagonistes »

Écrire sur les troubles psychiques

Trigger warnings : suicide, dépression, mal-être psychique Les troubles psychiques ont longtemps été invisibilisés ou associés à un certain nombre de stéréotypes négatifs. Aujourd’hui, les publics sont beaucoup plus sensibilisés sur la santé mentale, ce qui a permis d’offrir plus de représentations sur ce thème. De plus en plus d’auteur.rices créent des personnages auxquels lesLire la suite « Écrire sur les troubles psychiques »

La structure en 7 points

Cette structure a été popularisée par l’auteur Dan Wells et a permis à de nombreux.ses auteur.rices de débloquer leur processus créatif. Elle se base sur les points principaux que l’on retrouve généralement dans des structures classiques comme celles en trois actes ou de Save the Cat. La différence est qu’ici, on ne va pas procéderLire la suite « La structure en 7 points »

Le foreshadowing

Le foreshadowing consiste à introduire dans une scène des éléments qui pourront évoquer la suite du récit. Cela peut susciter de l’anticipation chez le lectorat, mais aussi rajouter de la cohésion à l’ensemble du roman. C’est donc un procédé narratif qui permet d’ajouter des détails intéressants, à structurer l’histoire, mais est également une récompense satisfaisanteLire la suite « Le foreshadowing »